La FIDH soutient le film « Un homme intègre » de Mohammad Rasoulof

18/12/2017
Evénement

Sortie en Belgique le 20/12 :
Bruxelles : Galeries, Cinéma Vendôme
Wallonie : Liège Grignoux, Mons Plaza-Art, Namur Caméo, Charleroi Quai 10
Flandre : Gent Sphinx, Antwerpen UGC
Luxembourg : Utopia

La FIDH est fière de soutenir le film iranien « Un homme intègre » réalisé par Mohammad Rasoulof.

Reza, installé en pleine nature avec sa femme et son fils, mène une vie retirée et se consacre à l’élevage de poissons d’eau douce. Une compagnie privée qui a des visées sur son terrain est prête à tout pour le contraindre à vendre. Mais peut-on lutter contre la corruption en restant intègre ? En Iran, on est soit corrupteur, soit corrompu.

Mohammad Rasoulof nous livre un film intense et bouleversant qui nous emmène dans un abîme de plus en plus profond. Nous suivons Reza pas à pas dans sa lutte contre une société gangrenée par la corruption. Une lutte qui l’éprouvera jusqu’à l’extrême et le fera basculer dans le monde violent de l’ennemi. Pour sauver sa peau, pour sauver sa famille, Reza va devoir se salir les mains.

PÉTITION POUR LA LIBERTE D’EXPRESSION DU CINÉASTE IRANIEN MOHAMMAD RASOULOF

Mohammad Rasoulof, Prix Un Certain Regard Cannes 2017 pour son film « Un homme intègre », a été privé de sa liberté de circuler et de travailler.

De retour chez lui après une tournée internationale, son passeport est confisqué dès son arrivée à l’aéroport de Téhéran le 16 septembre dernier. Depuis, il a été soumis à un long interrogatoire par les Renseignements des Gardiens de la Révolution. Les interrogatoires se poursuivront dans les semaines à venir. Deux chefs d’accusation lourds de conséquences pèsent contre lui, assortis de six années d’emprisonnement.

Rasoulof est un artiste. Narrateur, il travaille la lumière pour rendre en images sa perception du réel. Il est absurde de l’accuser de porter "atteinte à la sécurité" d’un Etat avec pour tout moyen une palette d’ombres et de lumières. Même s’il est vrai que la tyrannie s’est toujours nourrie d’absurdités...

Le silence encourage l’arbitraire des tyrans dans leur exigence de soumission.

Signataires de cet appel, nous écrivains, artistes, intellectuels et cinéastes, hommes et femmes épris de liberté, déterminés et solidaires, apportons notre soutien indéfectible à cet homme intègre qu’est Mohammad Rasoulof, à sa dignité et à sa liberté d’artiste. Nous demandons à ce que lui soit rendue sans plus tarder, sa liberté de circuler, de retrouver sa famille (qui vit en Allemagne depuis quelques années) et de créer.

Lire la suite
evenement