Colombie : un dirigeant du DAS et l’ancien secrétaire général de la Présidence du Président Uribe condamnés pour délit d’espionnage.

Le 30 avril 2015 la Cour suprême de Justice de Colombie a prononcé la condamnation de Maria del Pilar Hurtado, ex-chef du Département administratif de sécurité (DAS) de Colombie, et Bernard Moreno, ancien secrétaire général de la Présidence, à des peines de prison de 14 et de 8 années respectivement. La cour a condamné Hurtado pour falsification de documents publics, conspiration, détournement de fonds, écoutes illégales de communications et abus de pouvoir. Elle a condamné Bernardo Moreno pour conspiration, écoutes illégales de communications et abus de pouvoir.

Au cours de ces dernières années, la FIDH et le CAJAR ont fourni des informations sur les activités illégales du DAS et ont mené plusieurs actions au Panama pour demander l’arrestation et l’extradition de l’ex-chef du DAS et ont participé à plusieurs procédures judiciaires relatives à ces affaires. Le réseau d’espionnage a dépassé les frontières de la Colombie pour s’étendre à l’Europe, où il a ciblé des défenseurs des droits de l’homme et des ONG. La FIDH, Oxfam Solidariteit, OIDHACO, Broederlijk Delen and CNCD-11.11.11 font partie des victimes des activités d’espionnage et de surveillance menées par le DAS à Bruxelles et ailleurs en Belgique, où un procès pénal est actuellement en cours.

En savoir plus

Lire la suite
impact